• Période des concours

    X

  • ca52af9d7c

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Coeur de l’Ostrevent

    images1.jpg

  • Petite phrase

    Les colombophiles qui durent sont ceux qui connaissent bien le pigeon-voyageur sachant l'utiliser et le manager. Au lieu de chercher des secrets qui n'existent pas,au lieu de se lancer à corps perdu dans des théories qui ne mènent à rien,les vrais champions forcent la chance par la qualité de leur travail. LA PATIENCE est l'arme des plus forts.Quand on est jeune,l'avenir est devant soi,on a le temps de voir venir.L'IMPORTANT EST DE RETENIR les leçons de la vie.CEUX qui REUSSISSENT le MIEUX,sont CEUX qui savent profiter d'avoir vécu.
  • Centenaire 1914-1918

    Centenaire 1914-1918

  • L’Observation

    Au colombier d'un coup d'oeil,l'observateur né verra tout ce qui se passe.Ce qui lui permet d'empêcher la propagation d'un mal possible et de guérir tout de suite un pigeon légèrement atteint.La négligence d'un petit détail,jugé superflu,peut parfois tout compromettre.Il faut aimer l'étude,la lutte,vouloir vaincre les obstacles.La première victoire est souvent à remporter sur soi-même.
  • Lâchers en France

    Lâchers en France

  • L’aile de notre pigeon-voyageur

    Principal outil de vol de notre pigeon voyageur.Comme pour tous les outils,fussent-ils les plus parfaits,il ne servira à rien,si celui qui le possède est incapable de s'en servir. Pour bien voler et faire des prouesses,notre pigeon a besoin d'entrainements. Il doit avoir la possibilité de se dérouiller les ailes par des exercices quotidiens,réguliers mais également et surtout connaître son environnement.
  • Le meilleur trieur

    Sera et restera Monsieur le panier de voyage qui donnera toujours complète satisfaction.

  • L’Entrainement bien compris favorise la Forme.

  • Aux Débutants

    Dans notre sport les jeunes colombophiles qui veulent réussir,doivent savoir que le métier de coulonneux s'apprend par l'expérience et l'observation ininterrompue.Le jour où un amateur pourra dire avec certitude qu'il connaît à fond le caractère de chacun de ses pigeons,alors son succès sera un fait accompli. Au sujet des concours,quelle méthode de jeu pensez-vous adopter? Serez vous spécialiste de la vitesse,demi.fond ou fond? Ou pensez vous grouper ces trois spécialités? Jouer sur les trois tableaux n'est pas evident ou alors jouer en association.
  • Les conditions de réussite

    Disposer d'un colombier bien sec,L'humidité est plus à craindre que le froid,Bannir les courants d'air,avoir de bons producteurs,Bonne nourriture,Nettoyage journalier et une désinfection bien ciblée.Ensuite on obtient beaucoup plus de pigeons traités avec douceur que de pigeons dont on ne s'occupe pas suffisamment.
  • Retour d’un concours

    Après chaque compétitions il faudra refaire les réserves, légumineuses surtout pendant les deux premiers jours puis rebander la musculature pour permettre le renouvellement de l'effort,mélange rationnel sans excès.L'alimentation et l'exercice doivent aboutir à un parfait équilibre entre les entrées et les sorties.L'excédent de poids est tout aussi nocif que le trop peu.
  • Pour le pigeon de fond

    Pour voler de l'aube au crépuscule le pigeon ne doit user que pour sa propulsion et non pour se maintenir à la meilleure hauteur de vol.S'il doit faire face simultanément à ces deux problèmes il ne resistera pas longtemps. Quand une épreuve de fond est très dure,soit par la distance,le vent contraire,la chaleur ou les mauvaises conditions atmosphériques,ce sont les pigeons les plus résistants à la fatigue,ceux qui récupèrent le plus rapidement ou bien encore ceux qui se vident le moins complètement le premier jour qui battent les autres,qui partent et volent le plus vite.Le pigeon peut voler dans la nuit.Quand le vainqueur de long cours en grande forme se sent près du but et qu'il possède encore des réserves suffisantes,il peut voler jusqu'au moment où il fait nuit noir. PREPARATION POUR BARCELONE"Ils doivent avoir à peu près 1000km dans les ailes et quinze jours avant l'enlogement pour Barcelone.Mais là aussi des entrainements individuels bien ciblés sont primordiaux.

Les rapaces

FalconCloseup

 

Zurich: il a empoisonné des faucons avec des « pigeons-kamikazes »

Image de prévisualisation YouTube

EMPOISONNEMENT - Un colombophile est poursuivi par la justice zurichoise pour avoir volontairement tué des rapaces protégés. L’homme a empoisonné des faucons pèlerins en leur offrant pour proie un pigeon badigeonné d’un pesticide toxique.

C’est l’association Birdlife qui a tiré la sonnette d’alarme après la découverte de plusieurs faucons pèlerins empoisonnés dans plusieurs endroits de Suisse. Pour en avoir le coeur net, l’association a installé des webcams dans différents nids. L’une d’elle a filmé une femelle faucon se nourrir d’un pigeon, puis agoniser devant ses trois oisillons.

La guerre est déclarée jusqu’à l’extermination

Les ornithologues ont été choqués par une telle méthode. D’autres rapaces probablement empoisonnés ont été retrouvés, notamment dans la région de Zurich. Peu après, des protecteurs des oiseaux en Serbie ont alerté Birdlife de l’existence d’un blog sur lequel des éleveurs racontent leurs méfaits en Suisse.

Sur ce blog, la technique des « pigeons-kamikazes » est expliquée. Il s’agit de badigeonner un volatile avec un pesticide hautement toxique avant de l’envoyer comme proie aux faucons. Les commentaires sont explicites: « 11 avril: les premiers kamikazes se sont envolés et ont provoqué sans nul doute la perte d’un faucon. 12 avril: deuxième envol d’une femelle faucon et elle chasse encore. Demain, de nouveaux kamikazes seront envoyés; la guerre est déclarée jusqu’à l’extermination. »

Un homme épinglé par la police

En août 2015, un homme de 42 ans a avoué aux autorités zurichoises avoir empoisonné un faucon en lui offrant une proie toxique. Le colombophile en aurait eu assez que les rapaces dévorent certains de ses pigeons. Selon les informations révélées samedi par la Neue Zürcher Zeintung, l’homme faisait partie d’un réseau d’éleveurs qui organise des concours avec les volatiles. Ceux-ci pouvaient valoir jusqu’à 10’000 francs.

L’inculpé a passé 42 jours en détention provisoire avant d’être relâché. La procureur demande une peine de 11 mois de prison et de 4’000 francs d’amende. 

La date de son procès n’est pas encore connue.

 _________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Vu sur la FCF

Cher ami colombophile,

Au cours du dernier Conseil d’Administration National, nous avons décidé de créer une Commission pour tenter de trouver une solution aux dégâts que font les rapaces (éperviers d’Europe, faucons pèlerin et autours des palombes) dans nos colombiers.

Pour rencontrer les autorités (ministérielles et la LPO, Ligue de protection des Oiseaux), il nous a semblé indispensable de constituer un dossier qui prouve que ces rapaces, qui sont protégés mais qui se nourrissent pour certains, presque exclusivement d’animaux domestiques, font des ravages dans nos colonies.

Ces dernières années, la recrudescence d’attaques sur nos pigeons a beaucoup augmenté au point qu’aujourd’hui, toutes les Régions sont touchées.

Les précautions des colombophiles (peu de lâchers autour du colombier hors saison des concours, lâchers plutôt le soir quand les rapaces ont trouvé leur pitance) ne suffisent plus. Certains colombophiles nous ont signalé ces rapaces tout près du colombier, attendant simplement la sortie des pigeons pour effectuer leur prélèvement. D’autres poursuivent les pigeons jusqu’à l’intérieur des colombiers … !

Nos oiseaux sont aussi protégés par la loi et nous entendons faire des propositions pour limiter ces hécatombes.

Pour constituer ce dossier, nous attendons de votre part que vous en parliez, lors de vos réunions d’automne, à vos amateurs, de manière à accumuler les preuves des méfaits de ces prédateurs.

Retournez-nous dossiers et courriers relatant ces attaques, datées et signées, si possible accompagnées de photos.

Envoyez le tout  aux membres de cette commission, dont les noms suivent :

Bernard BOURGEOIS 0636007879 bhbourgeois@gmail.com 7 rue du Bas des Glaises 91320 WISSOUS

Gilles BERGERON gibergeron@orange.fr

Hubert QUINTIN 0645507725 kerpointel@orange.fr

André BONNETAT 0684236280 abonnetat@hotmail.fr

Nous comptons sur votre motivation pour faire avancer au plus vite ce dossier.
Acceptez nos salutations les plus cordiales.
 
                                                                                                                                                            La commission  

______________________________________________

Par Christophe Arnoult, Chargé de recherche au CNRS 

Les rapaces


Union Colombophile des Alpes-Grenoble

Cliquez sur le lien: Etudes sur les attaques de rapace

Boule en verre argenté qui éloigne les rapaces à proximité des basses- cours,
élevages de volailles en plein air, pigeonniers et faisanderies.

Référence 00430/7

Ø  22 cm environ. La boule miroir argentée est utilisée avec succès depuis plus de 20 ans pour éloigner les rapaces à proximité des basses-cours, des élevages de volailles en plein air, des pigeonniers, des faisanderies, etc.

Télécharger catalogue – consulter page 37

 

Lieu d’installation

La boule miroir anti-rapaces doit être posée au centre de l’espace qui sépare l’endroit où le rapace se met à l’affut et les poules, les canards ou les pigeons par exemple Livrée avec exemple d’installation.

Matériau

Verre de grande qualité avec une garniture intérieure argentée.

Utiliser absolument les lièges joints quand vous fixez la boule.

Pour info : diamètre du trou : 3.5 cm (conique)

boule-miroir-anti-rapaces

Laisser un commentaire

 

EURO SECTION News |
Les senegazelles du nord 2010 |
Jeunesse Animation |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nos Petites Frimousses
| Molisa
| AMAP Hiriburu