• Période des concours

    X

  • ca52af9d7c

  • Visiteurs

    Il y a 3 visiteurs en ligne
  • Coeur de l’Ostrevent

    images1.jpg

  • Petite phrase

    Les colombophiles qui durent sont ceux qui connaissent bien le pigeon-voyageur sachant l'utiliser et le manager. Au lieu de chercher des secrets qui n'existent pas,au lieu de se lancer à corps perdu dans des théories qui ne mènent à rien,les vrais champions forcent la chance par la qualité de leur travail. LA PATIENCE est l'arme des plus forts.Quand on est jeune,l'avenir est devant soi,on a le temps de voir venir.L'IMPORTANT EST DE RETENIR les leçons de la vie.CEUX qui REUSSISSENT le MIEUX,sont CEUX qui savent profiter d'avoir vécu.
  • Centenaire 1914-1918

    Centenaire 1914-1918

  • L’Observation

    Au colombier d'un coup d'oeil,l'observateur né verra tout ce qui se passe.Ce qui lui permet d'empêcher la propagation d'un mal possible et de guérir tout de suite un pigeon légèrement atteint.La négligence d'un petit détail,jugé superflu,peut parfois tout compromettre.Il faut aimer l'étude,la lutte,vouloir vaincre les obstacles.La première victoire est souvent à remporter sur soi-même.
  • Lâchers en France

    Lâchers en France

  • L’aile de notre pigeon-voyageur

    Principal outil de vol de notre pigeon voyageur.Comme pour tous les outils,fussent-ils les plus parfaits,il ne servira à rien,si celui qui le possède est incapable de s'en servir. Pour bien voler et faire des prouesses,notre pigeon a besoin d'entrainements. Il doit avoir la possibilité de se dérouiller les ailes par des exercices quotidiens,réguliers mais également et surtout connaître son environnement.
  • Le meilleur trieur

    Sera et restera Monsieur le panier de voyage qui donnera toujours complète satisfaction.

  • L’Entrainement bien compris favorise la Forme.

  • Aux Débutants

    Dans notre sport les jeunes colombophiles qui veulent réussir,doivent savoir que le métier de coulonneux s'apprend par l'expérience et l'observation ininterrompue.Le jour où un amateur pourra dire avec certitude qu'il connaît à fond le caractère de chacun de ses pigeons,alors son succès sera un fait accompli. Au sujet des concours,quelle méthode de jeu pensez-vous adopter? Serez vous spécialiste de la vitesse,demi.fond ou fond? Ou pensez vous grouper ces trois spécialités? Jouer sur les trois tableaux n'est pas evident ou alors jouer en association.
  • Les conditions de réussite

    Disposer d'un colombier bien sec,L'humidité est plus à craindre que le froid,Bannir les courants d'air,avoir de bons producteurs,Bonne nourriture,Nettoyage journalier et une désinfection bien ciblée.Ensuite on obtient beaucoup plus de pigeons traités avec douceur que de pigeons dont on ne s'occupe pas suffisamment.
  • Retour d’un concours

    Après chaque compétitions il faudra refaire les réserves, légumineuses surtout pendant les deux premiers jours puis rebander la musculature pour permettre le renouvellement de l'effort,mélange rationnel sans excès.L'alimentation et l'exercice doivent aboutir à un parfait équilibre entre les entrées et les sorties.L'excédent de poids est tout aussi nocif que le trop peu.
  • Pour le pigeon de fond

    Pour voler de l'aube au crépuscule le pigeon ne doit user que pour sa propulsion et non pour se maintenir à la meilleure hauteur de vol.S'il doit faire face simultanément à ces deux problèmes il ne resistera pas longtemps. Quand une épreuve de fond est très dure,soit par la distance,le vent contraire,la chaleur ou les mauvaises conditions atmosphériques,ce sont les pigeons les plus résistants à la fatigue,ceux qui récupèrent le plus rapidement ou bien encore ceux qui se vident le moins complètement le premier jour qui battent les autres,qui partent et volent le plus vite.Le pigeon peut voler dans la nuit.Quand le vainqueur de long cours en grande forme se sent près du but et qu'il possède encore des réserves suffisantes,il peut voler jusqu'au moment où il fait nuit noir. PREPARATION POUR BARCELONE"Ils doivent avoir à peu près 1000km dans les ailes et quinze jours avant l'enlogement pour Barcelone.Mais là aussi des entrainements individuels bien ciblés sont primordiaux.

Visite chez nos amis Monique et Bernard CATTIAUX de Wasnes-au-Bac

Visite du 24 novembre 2016 chez Monique et Bernard CATTIAUX

IMG_1199

  Bernard est retraité des postes il a commencé sa carrière en 1975 à Usinor DENAIN il était conducteur de four. La passion colombophile lui est venue de ses collègues de travail d’Usinor.

C’est en 1978 qu’il a eu ses premiers pigeons et pris sa première licence à la société de Paillencourt. En 1979 un premier pigeon le 010 qui se fait remarquer comme extra-voyageur.

Ensuite après un déménagement en 2011 à Wasnes au Bac il intègre la société  » L’Hirondelle d’Arleux « . 

IMG_1202

Bernard passe l’hiver avec 50 pigeons et en pleine saison 80 pigeons.

Il possède 10 couples de reproducteurs Feu CASAERT Maurice de Néchin. ( Grand ami de la Famille CATTIAUX ) 

DONC des 100% CASAERT

Suite à un problème de santé,c’est son épouse Monique qui apporte les soins et qui fait le nettoyage deux fois par jour. En hiver une seule fois vers 9h00.

Le grain il utilise les mélanges suivant : VANROBAEYS en dépuratif ,en Elevage N°20 ,en Sport N°12 et les deux derniers jours Le veuvage Casaert.

Durant la saison les volés sont à 7h00 et 17h00 avec 1h00 de quartier libre.

Il aime jouer principalement les Fédéraux jusque 700km.

Les entrainements sont toujours effectués en groupe à une vingtaine de kilomètres et plusieurs fois à Péronne pour les jeunes.

Par mesure de sécurité les pigeons sont mis en volière fin août et ne sortent plus ( proximité des étangs et chasse ouverte pour le gibier d’eau )

Les reproducteurs sont remis en ménage fin novembre.

 

IMG_1203

Lors de ma visite j’ai pu constaté que les pigeonniers sont peuplés de peu de pigeons  

IMG_1204

Ici Bernard avec un de ses cracks où nous pouvons voir la plaque chauffante au sol pour éviter l’humidité en période pluvieuse.

IMG_1211

Volière des femelles avant les premiers accouplements

IMG_1210

Le petit colombier avec les  mâles reproducteurs qui attendent leur femelles avec impatience.

IMG_1208

Les  traitements et les vaccins obligatoires sont effectués avant la saison de jeu

si Bernard constate un problème de santé dans ses colombiers il fait appel à un vétérinaire.

Malgré que Bernard ne joue pas les Internationaux plusieurs de ses camarades ont réussi avec brio sur les distances de Agen,Narbonne et Marseille (Marousez Daniel) 

Meilleur souvenir : C’est en 2008 sur St Vincent avec le 341012 / 07 ALC-CALC (catégorie 1an).

Le 28 mai 2016 2ème sur Châteauroux sur 9916 Nord Pas-de-Calais et 1er sur 858 arrond de Douai.

Mauvais souvenir:   Il y a 4ans lors d’un entrainement sur Bapaume il a perdu 5 vieux sur 12 depuis il ne va plus jamais sur ce lieu.

Responsabilité qu’il a exercé au sein de la colombophilie: Il a été Président du groupement de Cambrai pendant 12 ans et organisé avec son bureau le congrés en 1996 à Cambrai.

IMG_1201 

 

 Je tiens à remercier Monique et Bernard pour leur accueil et je leur souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et plein de beaux succès colombophiles pour 2017.

coulon59

Pigeon en vol

 

Une Réponse à “Visite chez nos amis Monique et Bernard CATTIAUX de Wasnes-au-Bac”

  1. dominique Duez dit :

    bonjour
    tres bien le blog .
    encore une bonne annee pour les resultats.
    je monte dans le nord ce WE .je passerai vous dire bonjour.
    (j appelle avant de passer).
    a bientot
    Dominique

Laisser un commentaire

 

EURO SECTION News |
Les senegazelles du nord 2010 |
Jeunesse Animation |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nos Petites Frimousses
| Molisa
| AMAP Hiriburu